Apple veut révolutionner les livres de classe, le dernier projet de Steve Jobs dévoilé jeudi ?

Le 17/01/2012, par Gordon Fowler, Chroniqueur Actualités

Apple devrait faire une annonce en fin de semaine sur l’éducation et les livres électroniques.

Dans la biographie de Steve Jobs, il est dit que le dernier projet du PDG de la société était de s’attaquer aux livres de classe. D’après le Wall Street Journal, cette « attaque » sera lancée cette semaine.

La presse a en effet été conviée à un évènement ce jeudi. Aucun nouvel appareil ne devrait cependant être présenté. Le nouveau projet d’Apple devrait plutôt s’articuler autour d’une optimisation des livres électroniques pour l’iPad et sur une plus grande interactivité avec le lecteur (indispensable par exemple pour les cahiers d’exercices).

La création et la distribution de ces ebooks devraient également être facilitées.

Une des annonces probables et le support du format ePub3, évolution du ePub 2 qui est lui plus contraignant et plus fermé.

En résumé, Apple pourrait annoncer un outil qui permet de concevoir des livres numériques aussi simplement qu’un document Word. La société reproduirait alors sa stratégie mis en place dans la musique, les films et les applications. A savoir donner des outils aux éditeurs pour les concevoir (Final Cut Pro, GarageBand, XCode, etc.) et une plateforme pour les distribuer (iTunes, App Store, iBook).

Des sources internes à Appel présentent d’ailleurs ce nouvel outil comme un « GarageBand pour ebooks ». Pour mémoire, GarageBand est un logiciel d’enregistrement et de création musicale développé par Apple qui fait partie de la suite iLife.

Ces livres électroniques éducatifs pourraient également intégrer des fonctionnalités sociales (Facebook, etc.).

Finis les cartables surchargés ? Finis les cahiers de correspondance ? Et les devoirs oubliés à la maison (on peut en effet s’attendre à ce que iCloud soit également de la partie) ?

Certains se féliciteront d’un progrès technique mis au service de l’école et de l’Université. D’autres regretteront qu’il faille que ce soit Apple qui s’occupe de ce sujet.

Rappelons enfin que l’école française, par tradition, n’apprécie guère ces nouveaux outils qu’elle considère souvent comme des gadgets ou comme du budget gâché. Microsoft notait ainsi l’année dernière que seules 4% des écoles du pays étaient équipées de tableaux blancs interactifs. Contre 70% au Royaume-Uni.

Pas sûr que les tablettes ou la dématérialisation y soient beaucoup mieux accueillies.

Source : Wall Street Journal

Publicités

À propos PC AFRIQUE NEWS
Président de l'ONG CAMI AFRIQUE (Club des Amis de l'Informatique en Afrique) Ce blog est un espace d'information sur l'évolution des NTICs en Afrique et dans le monde en général.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :