Linus Torvalds qualifie le disque dur de « Satan », le père du noyau Linux critique la latence du support de stockage

Le créateur du noyau Linux vient une fois de plus de faire l’une de ses déclarations qui lui sont caractéristiques, lors d’un entretien avec les amateurs de technologie du blog Slashdot.

Après avoir qualifié les développeurs du système d’exploitation OpenSuse de « crétins » et plus récemment le fabricant Nvidia de « pire société ayant travaillé avec la fondation Linux », Torvalds a déversé son courroux sur les disques durs, en utilisant un terme hors du commun pour qualifier ceux-ci. 

Le père du Kernel Linux n’a pas hésité à traiter les disques durs de « Satan », dans le sens des termes bibliques « Éloigne-toi de moi, Satan ».

« Comment puis-je te haïr, permettez-moi de compter : les latences de stockage de rotation sont horribles, et personnellement, je refuse d’utiliser une machine qui dispose de ces plateaux désagréables qui ont des brins de rouilles en eux » déclare Torvalds qui trouve que les disques durs sont « obsolètes et dangereux ».

 

Torvalds continue dans son message à exprimer une irritation véhémente envers les disques durs avant de déclarer qu’il n’utilise que des ordinateurs de bureau et PC portables qui stockent les données et les applications uniquement sur les mémoires Flash.

Les mémoires Flash comparées aux disques durs sont des supports de stockage de taille plus petite (très populaires sur les smartphones), ayant un temps d’accès immédiat et une faible consommation en énergie. Ce qui fait l’objet de leur succès actuel.

Les disques durs ont encore un rôle à jouer au sein des appareils qui gèrent des quantités énormes de données, comme les Datacenter ou encore pour les plateformes Cloud, reconnait Linus Torvalds. Mais, pour un ordinateur réel ? « Éloigne-toi de moi, Satan » conclut Torvalds.

S’il est clair que les disques durs présentent de nos jours plusieurs inconvénients par rapport aux mémoires Flash, il faut reconnaître néanmoins que ceux-ci ont été des éléments clés de la technologie. De quoi mériter une retraite avec des honneurs pour les équipements grand public ?

Pour l’instant, les disques Flash sont encore assez couteux et peu spacieux pour renvoyer définitivement dans les placards les disques durs.

Source : Slashdot

Publicités

À propos PC AFRIQUE NEWS
Président de l'ONG CAMI AFRIQUE (Club des Amis de l'Informatique en Afrique) Ce blog est un espace d'information sur l'évolution des NTICs en Afrique et dans le monde en général.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :