Deux dirigeants d’Apple sur le départ

Scott Forstall, futur ex-directeur des produits logiciels d'Apple.

Source : Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 30.10.2012 à 10h21 • Mis à jour le 30.10.2012 à 10h42

Le directeur général d’Apple Tim Cook a poussé vers la sortie, lundi 29 octobre, le directeur chargé des produits logiciels ainsi que celui de la division des ventes au détail. Le premier, Scott Forstall, un proche de l’ancien directeur général Steve Jobs, a été prié de quitter le groupe. « Scott Forstall quittera Apple l’année prochaine et conseillera Tim Cook d’ici là », a indiqué le groupe dans un communiqué.

Apple n’a pas souhaité faire de commentaires. Mais selon la presse spécialisée, le départ de M. Forstall est lié à sa personnalité. « Pendant des années, des hauts cadres se sont plaints qu’il coopère peu et se vante de sa proximité avec le cofondateur d’Apple, Steve Jobs »écrit le Wall Street Journal.

Le fiasco du système de cartographie d’Apple justifie aussi cette mise à l’écart. Devant l’échec de l’application de géolocalisation équipant son dernier iPhone, M. Forstall a refusé de signer une lettre d’excuses. Apple avait finalement présenté des excuses publiques à ses clients, Tim Cook étant même réduit à leur conseiller d’utiliser des applications concurrentes.

Lire : Apple s’excuse pour les problèmes de Maps

IMPORTANTE RÉORGANISATION

Quant à John Browett, embauché il y a à peine sept mois pour diriger la branche de vente au détail, il paye le prix d’une réorganisation qui s’est traduite par l’instauration d’un climat de défiance entre la direction et les salariés des Apple Stores.

Ces deux départs constituent la plus importante réorganisation au sein d’Apple en plus de dix ans et illustrent la volonté de Tim Cook de renforcer son emprise sur la direction. Dans son communiqué, Tim Cook indique que la nouvelle organisation doit permettre « une intégration plus étroite » entre les activités du groupe dans les appareils et les équipements, les logiciels ou les services.

Dans les faits, d’autres dirigeants vont voir leurs responsabilités renforcées. L’influent Jony Ive s’occupera de l’ensemble des interfaces. Eddy Cue, qui gérait déjà une série de services en ligne du groupe, va notamment se voir confier en plus les cartes routières et l’assistant virtuel Siri. Apple a aussi décidé de mettre ses systèmes d’exploitation pour mobile et pour ordinateurs de bureau sous la responsabilité d’un seul dirigeant, Craig Federighi.

Publicités

À propos PC AFRIQUE NEWS
Président de l'ONG CAMI AFRIQUE (Club des Amis de l'Informatique en Afrique) Ce blog est un espace d'information sur l'évolution des NTICs en Afrique et dans le monde en général.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :