Téléphonie mobile – Bilé Diéméléou, DG de l’ATCI: « Les opérateurs défaillants seront sanctionnés »

L’Agence des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ATCI) ne fera plus de cadeaux aux compagnies de téléphonie mobile. Le Directeur Général de cette structure, Bilé Diéméléou, a fait des précisions importantes hier, sur le Plateau de la télévision 1ère chaîne.

Après le classement des opérateurs de téléphonie mobile, le directeur de l’Agence des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ATCI), Bilé Diéméléou, était l’invité du journal de 13 heures, hier 17 mars. Il a saisi l’occasion pour lever le voile sur cette nouvelle disposition concernant les opérateurs mobiles.

Selon Bilé Diéméléou, le classement est un moyen qui permettra à tous les opérateurs d’améliorer leur qualité de service et satisfaire leur clientèle. Parce que, celle-ci ne cesse de se plaindre à ses services pour défaillance de prestation.

Le Dg de l’ATCI a indiqué que les opérateurs qui ne respectaient pas les dispositions prises par l’Atci seront soumis à des sanctions. « Les opérateurs qui ne seront pas à mesure de satisfaire leurs clients dans les normes seront sanctionnés ». Se prononçant sur le phénomène de l’identification, Bilé Diéméléou s’est dit satisfait du nombre de personnes identifiées.

Sur le même sujet, il a annoncé des réductions au niveau des puces par abonné, histoire de pallier les problèmes liés audit phénomène. « Il faut diminuer le nombre de puces par abonné par entreprise. Chaque abonné devra se contenter au plus de 3 puces, sinon moins », a-t-il dit.

Pour Bilé Diémélou, l’arrivée de l’identification est louable, surtout qu’elle permet de lutter contre certains fléaux comme la cybercriminalité. « L’identification est bien arrivée, car aujourd’hui nous savons qui a tel ou tel numéro. C’est aussi le moyen de lutter contre la cybercriminalité qui va crescendo dans notre société », a-t-il ajouté.

Le Dg de l’ATCI a terminé par un appel à toutes les populations sur la mission de sa structure. Celle de venir à bout de tous les problèmes qui minent l’environnement du monde de la téléphonie. Grâce à l’identification initiée par l’ATCI, ce sont plus de 200 réseaux de cyber-escrocs qui ont été démantelés. Et plusieurs cyber-escrocs ont été mis aux arrêts.

Source : L’Inter du 18/03/13 rédigé par Doumbia Seydou B. (Stg)

Publicités

À propos PC AFRIQUE NEWS
Président de l'ONG CAMI AFRIQUE (Club des Amis de l'Informatique en Afrique) Ce blog est un espace d'information sur l'évolution des NTICs en Afrique et dans le monde en général.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :