Microsoft veut transformer les jeunes d’aujourd’hui en des chefs d’entreprises de demain

Ce samedi 22 juin 2013, s’est tenu à Bouaké à l’université Alassane Ouattara le « Youth to business », une activité de Microsoft qui a permis de former environ 500 jeunes aux principes de l’entreprenariat. « Youth to business » est un programme de l’initiative mondiale YouthSpark mise sur pied par la firme américaine qui vise à créer des opportunités d’insertion des jeunes.

Ils sont venus nombreux, un peu plus de 500 jeunes, mobilisés à l’amphithéâtre du Campus 2 de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké. Ces jeunes ont répondu massivement afin de prendre part au « Youth to business », une session de formation aux techniques entrepreneuriales à l’endroit de la jeunesse de Bouaké, qui selon l’initiateur, Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, a été énormément touchée par la crise sociopolitique en Côte d’Ivoire.
Accroître les possibilités pour les jeunes est en effet au cœur de la stratégie de Microsoft pour permettre la croissance des entreprises et le développement durable en Côte d’Ivoire. Cet engagement est concrétisé par un certain nombre de programmes axés sur les jeunes et qui sont placés sous le signe de l’initiative Microsoft YouthSpark.

YouthSpark est une initiative mondiale qui vise à créer des opportunités pour 300 millions de jeunes dans le monde entier d’ici les trois prochaines années. Pour y arriver, Microsoft s’appuie sur des partenaires parmi lesquels figurent les gouvernements, les ONGs et les entreprises. YouthSpark, pour information, s’inscrit directement dans l’initiative Microsoft 4Afrika, le programme continental conçu pour améliorer la compétitivité de l’Afrique sur le marché mondial. L’ensemble de ces initiatives représentent des engagements importants pris par Microsoft pour aider à renforcer les capacités, à favoriser l’employabilité et à faciliter l’accès des technologies aux jeunes, dont ils ont besoin pour se construire une carrière et un avenir meilleur.

« Youth to business » a eu lieu toute la journée du 22 juin 2013 et s’est déroulé en deux étapes. Premièrement, la matinée a été consacrée à la cérémonie inaugurale. Après les allocutions d’usage, Mme Djam Bakhshandegi, Directrice de la Citoyenneté et des programmes partenaires dans l’éducation pour Microsoft Afrique de l’Est, de l’Ouest du Centre et des Îles de l’Océan Indien, a prononcé une conférence sur le thème « Comment cette génération de jeunes peut-elle contribuer à la croissance économique de la côte d’ivoire » qui a été suivie d’un panel et d’une série de questions réponses avec les jeunes.

Le deuxième temps fort a été marqué par les ateliers qui ont eu lieu l’après-midi. Il faut préciser que cette journée a été organisée par Microsoft en collaboration avec plusieurs partenaires dont le Ministère de la Jeunesse de Côte d’Ivoire, l’Université Alassane Ouattara, l’AIESEC, la Chambre de Commerce et d’Industrie, Ecobank, l’Agepe, l’Anader, etc.

La baisse du taux de chômage des jeunes est l’un des défis majeur que Microsoft YouthSpark se propose de relever. Lors de sa conférence, Mme Djam Bakhshandegi a confirmé que « malgré le taux de chômage élevé, les jeunes d’aujourd’hui ont le potentiel de conduire la prospérité et la croissance à travers tout le continent. Ils sont comme la pierre angulaire de la croissance économique et de la compétitivité dans leur pays. Voilà pourquoi Microsoft s’engage activement dans le développement économique de l’Afrique en connectant des jeunes avec plus de possibilités pour l’éducation, l’emploi et l’entreprenariat à travers son programme YouthSpark. La formation Build Your Business, le Youth Forum, et les Ateliers sont autant d’activités qui s’inscrivent dans cette vision. Nous remercions tous nos partenaires, notamment le Ministère de la Jeunesse, l’Université Alassane Ouattara, la Chambre de Commerce et d’Industrie, l’AIESEC ainsi que toutes les associations et ONG qui ont accepté de se joindre à nous pour réaliser ensemble cette vision. »

Les jeunes présents ont compris que la question du chômage des jeunes reste une problématique cruciale et ne peut plus être uniquement du ressort des Etats, qui ne peuvent pas offrir de l’emploi à tous les jeunes. Ils ont participé massivement à l’ensemble des ateliers prévus sur l’entreprenariat des jeunes. Les impacts de ces activités et sessions de formation sont immédiatement perceptibles. Kouassi Kouakou, jeune diplômé en BTS qui avait participé aux sessions d’Abidjan a confié : « La formation a été très pratique et cela m’a permis d’acquérir des aptitudes nécessaires pour démarrer ma carrière d’entrepreneur. Depuis lors, j’ai osé et j’ai même créé une fondation entreprise pour aussi encourager d’autres jeunes à sortir du chômage par l’entreprenariat. »

Entreprise citoyenne, Microsoft ambitionne, à travers YouthSpark, de soutenir les jeunes de la Côte d’Ivoire par le biais des technologies et en travaillant en synergie avec ses partenaires.

Source : Microsoft

Publié : Lundi 24 Juin 2013

Publicités

À propos PC AFRIQUE NEWS
Président de l'ONG CAMI AFRIQUE (Club des Amis de l'Informatique en Afrique) Ce blog est un espace d'information sur l'évolution des NTICs en Afrique et dans le monde en général.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :