Fin de Windows XP : Microsoft ouvre le débat avec le monde économique ivoirien et les hommes de médias.

fin windows XPLa fin de support de Microsoft en ce qui concerne Windows XP et Office 2003 est une vraie bombe à retardement pour les utilisateurs. Aussi bien les entreprises que les particuliers. A moins de 100 jours de la date ultime, Microsoft organise une rencontre sur la question afin de renforcer la prévention.

Le compte à rebours avant la fin de vie de Windows XP vient de passer sous la barre des 100 jours. La mort annoncée du système d’exploitation est prévue pour le 8 avril 2014 par Microsoft.

Les données sont simples à comprendre. Microsoft a indiqué qu’à partir du 8 avril 2014, il n’y aura plus de nouvelles mises à jour de sécurité, de correctifs hors sécurité, d’options de support assisté gratuit ou payant, et de mises à jour du contenu technique en ligne pour XP et Office 2003. Pourtant, Windows XP est toujours largement utilisé par les entreprises ivoiriennes. Certains analystes redoutent qu’il continue de l’être bien au-delà de cette date butoir. C’est pourquoi, la firme qui a une lourde responsabilité dans l’encadrement des utilisateurs, multiplie les actions de mise en garde afin de prévenir des dangers au-devant desquels les sceptiques vont inéluctablement.

L’entreprise a affirmé qu’il existe de nouveaux produits beaucoup plus performants, mais insiste sur le fait que les menaces contre Windows XP sont grandes, car le système d’exploitation, dépassé au vu des innovations, est plus vulnérable aux attaques actuelles que Windows 8.1.
Utiliser Windows XP et Office 2003 aujourd’hui, comporte des risques de sécurité et de conformité. Les environnements non supportés et non patchés sont vulnérables. Vol de données, ordinateurs zombies qui serviront pour envoyer du pourriel ou se livrer à des attaques réseau, ou encore hébergement de fichiers à l’insu de l’utilisateur.

Les entreprises petites, grandes ou moyennes sont interpellées, de même que les particuliers.
Windows XP va devenir un véritable paradis pour les pirates. C’est la raison pour laquelle, on prend la menace très au sérieux du coté de Microsoft. Juanito Adedze, Directeur PME-PMI et Distribution à Microsoft WCA souligne que « le risque pour les utilisateurs est considérable. Chaque nouvelle faille découverte dans Windows XP sera exploitée sans qu’il soit possible de se protéger. Les antivirus n’y feront rien, puisque c’est directement Windows qu’il faudrait mettre à jour pour colmater ces failles. Ils deviendront alors des passoires sans réelle utilité, à la manière d’un rideau de perle dans l’encadrement d’une porte grande ouverte.»

Pour mieux organiser ou intensifier la sensibilisation, Microsoft réunit ce jeudi 16 janvier 2014 à son siège d’Abidjan des organisations professionnelles (chambre de commerce, Gotic, fédération de pme, etc.) et des hommes médias pour ensemble réfléchir sur les moyens de diffuser largement le message de prévention.
Le débat porte sur le thème : Fin de support de Windows XP: Renforcer la prévention avant l’échéance du 8 Avril 2014.
Il sera débattu en quatre points :
Axe 1 : Pourquoi migrer de Windows XP vers Windows 8 ? (dangers et risques, etc.)
Axe 2: Les étapes pour une migration réussie, contribution de Microsoft et partenaires.
Axe 3: Migration, quels réels avantages ?
Axe 4 : Campagne de prévention: appui des organisations professionnelles et missions des médias.

Après plusieurs rencontres BtoB, conférences presse, campagnes publicitaires, voir des offres promotionnelles (programme Get To modern), ce débat vient comme une énième action de mise en garde. Car, certaines entreprises sous-estiment la menace et exploitent toujours Windows XP et la suite bureautique Office 2003. Que ce soit par commodité ou par nécessité, ce sont à l’heure actuelle 31,22% des ordinateurs dans le monde qui tournent sous l’ancienne version de Windows.

Toutefois, il faut noter que XP a fait son temps. Aujourd’hui, le monde du travail a changé et Microsoft a repensé son système d’exploitation pour qu’il puisse réponse aux exigences de sécurité des données et de productivité des entreprises. Dès lors, migrer vers Windows7 ou 8.0 et le Nouvel Office « l’utilisateur bénéficie d’avantages qui vont bien au-delà de la continuité du support, en offrant la flexibilité qui permettra d’être plus productifs, tout en augmentant l’efficacité opérationnelle grâce aux améliorations en terme de sécurité et d’administration. Cela permet également à chaque organisation de jouir des dernières technologies comme la virtualisation et le Cloud.»

Les entreprises qui ont déjà migré pour se mettre à l’abri de surprises désagréables témoignent des innovations apportées. A titre d’exemple, Khalil Diop, directeur d’une chaine de magasins a affirmé : «Office 365 est devenu la solution de communication des 128 employés de l’entreprise Naturemarket. Pour une meilleure collaboration entre les équipes du siège et des 79 magasins, il nous a permis d’ouvrir un monde de flexibilité, de partage et de sécurité. A terme, l’entreprise réduit ses coûts de messagerie et de de 40%.»

Il y a visiblement tout à gagner en migrant. Et sans doute, il est fort probable qu’après Avril 2014 la migration coûte bien plus chère.

Publié le mercredi 15 janvier 2014  |  Technorama

 

Publicités

À propos PC AFRIQUE NEWS
Président de l'ONG CAMI AFRIQUE (Club des Amis de l'Informatique en Afrique) Ce blog est un espace d'information sur l'évolution des NTICs en Afrique et dans le monde en général.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :