Concours Microsoft Imagine Cup 2014 – Et si l’Afrique remportait la Ligue des Champions de l’innovation technologique à Seattle ?

Publié le lundi 14 avril 2014  |  technorama

Loin des flashes et spotlight, de jeunes étudiants africains ont réussi à imposer l’image de l’Afrique au travers du concours Microsoft Imagine Cup. Comme l’année précédente, les participants africains préparent la compétition 2014, mais les défis restent les mêmes: trouver des appuis financiers et bénéficier de l’assistance du gouvernement. C’est désormais une coutume. A chaque édition de Microsoft Imagine Cup, des équipes africaines, notamment ivoiriennes, sont présentes au banquet mondial de l’innovation technologique. Tant bien que mal, elles prouvent aux yeux du monde de la technologie que le continent regorge d’énormes potentiels.

Eu égard aux éditions passées, où les représentants africains ont fait bonne figure, il est évident qu’avec un peu de soutien, les jeunes africains pourront créer la surprise à Seattle dans l’antre de Bill Gates, lors de la prochaine finale mondiale d’Imagine Cup en juillet 2014. Imagine Cup est le concours mondial de technologies destiné aux jeunes étudiants du monde entier. Comme des Olympiades, cette compétition est la fête mondiale du numérique. Entre les cérémonies d’ouverture et de clôture, il y a 3 jours de compétition. Les jeunes compétiteurs sont logés dans un village « numérique » avec leurs coaches. Plus de cent journalistes venus du monde entier sont regroupés au sein d’un centre médias. Sans oublier les nombreux sponsors, mécènes et investisseurs venus rechercher de nouvelles niches d’investissement. Chaque équipe présente son projet devant des jurés avertis qui apprécient les démos sur la base de critères. Parmi ces critères, on peut citer, le caractère innovant du projet, son impact en termes socio-économique, sa rentabilité et sa faisabilité. Plus de 300 étudiants de notre région (la Côte d’Ivoire, le Sénégal, la RDC et le Cameroun) seront en compétition pour représenter l’Afrique de l’ouest et du centre aux Etats Unis en Juillet 2014. Les jeunes, de formidables creusets de potentialités Microsoft est conscient que la jeunesse de l’Afrique constitue une ressource humaine de première importance pour le développement, le progrès social et l’innovation technologique. Résolus, enthousiastes et imaginatifs, les jeunes contribuent au développement en s’attaquant aux problèmes les plus épineux de la société. Le concours Imagine Cup démontre qu’ils ont du potentiel pour peu qu’on leur donne les moyens de l’exprimer.

Dignes d’être soutenus par les Etats…et les opérateurs économiques Pour les jeunes africains, désormais l’essentiel n’est plus de participer, mais de gagner Imagine Cup.

Selon Djiba Diallo, Responsable de la plateforme des développeurs à Microsoft West and Central Africa et organisatrice de l’évènement : « Nous avons bon espoir.Jusque-là, nous n’avons malheureusement pas eu d’équipe gagnante à la compétition mondiale, malgré de très bonnes représentations (…) Cependant, il faut noter que les équipes de notre région partent avec quelques gros handicaps dont le principal est le manque de moyens financiers et matériels nécessaires pour achever leurs projets.»

Comme le témoigne Ali Hijazi, leader de l’équipe Kernel, finaliste régionale de l’édition 2013 à St Pétersbourg : « Nous avons été lésés parce que notre prototype n’était pas abouti. Les lunettes que nous avons présentées à ce concours devaient être grandeur nature comme si elles étaient destinées à être commercialisées le lendemain. Mais, faute de moyens nous n’avons pas pu nous procurer les éléments rentrant dans la composition de la paire de lunettes ‘Neformily’.»

L’équipe Kernel a fait sensation avec Neformily, une innovation technologique majeure : une application logicielle destinée à soulager, par un système de reconnaissance faciale et vocale, les malades atteints de l’Alzheimer ou des troubles de la mémoire. D’ailleurs Kernel a reçu le Prix National de l’Excellence en matière d’innovation technologique décerné par le Président Alassane Ouattara à l’occasion de la fête de l’indépendance, le 7 août 2013. Ils ont aussi été reçus en audience par les ministres de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, de la Poste et des Technologies de l’information et de la Communication.

Microsoft est convaincu que la technologie peut changer l’Afrique tout comme l’Afrique peut changer la technologie pour le reste du monde. La qualité des projets soumis à Imagine Cup dans la région, est le signe que l’Afrique est sur la bonne voie. Elle ne saura arriver à bon port qu’avec l’engagement de toutes les forces vives : les gouvernements, les entreprises, les mécènes, etc.

Comparaison n’est pas raison, mais il faut admettre qu’Imagine Cup est aussiune tribune, à l’instar de la CAN, de l’Afrobasket, du Chan, que les autoritésétatiquesdevraientsoutenir comme de formidables moments pour hisser le drapeau des pays africains dans le concert des nations.

Microsoft invite toutes les personnes physiques ou morales désireuses de l’accompagner dans sa mission visant à permettre aux jeunes d’exprimer leur potentiel, à contacter l’équipe au : 20 310 504 ou par email à westcentralafrica@microsoft.com.

Publicités

À propos PC AFRIQUE NEWS
Président de l'ONG CAMI AFRIQUE (Club des Amis de l'Informatique en Afrique) Ce blog est un espace d'information sur l'évolution des NTICs en Afrique et dans le monde en général.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :